Création de la collection de sacs « Shiki Ori-Ori » (au fil des saisons)

Bonjour à tous,


Nous sommes de retour pour un article en français (ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps...)

Ces derniers mois, nous étions en effet occupés par la création de nouveaux sacs avec une touche plus personnelle que les produits que nous avions conçus auparavant.


Comme la création d'un nouveau produit est toujours une aventure, durant laquelle on se trompe, on réussit, on apprend beaucoup, avec ses remises en question, ses moments de doute et ses grandes joies, les raconter dans un article de blog m'a semblé être une bonne idée pour partager ce que nous avons pu ressentir lors de la création de la collection "Shiki Ori-Ori".

La collection de sacs Shiki Ori-Ori

En octobre 2018, après la diffusion de l’émission "Watashi ga nihon ni sumu riyuu" (Pourquoi je vis au Japon), nous avons reçu beaucoup de messages d’encouragement, et depuis recevons également beaucoup de demandes de nouveaux produits.


Si il nous est encore difficile de répondre à toutes ces demandes dans l’immédiat, nous avons choisi nous atteler en premier à un nouveau modèle de sac, plus petit, plus créatif, plus coloré, dont je vais dans cet article dévoiler les étapes de la création.


Un thème « nature et saisons » pour une nouvelle collection


Certains doivent le savoir, mais je ne suis pas "designer" de base, je suis juste quelqu'un qui adore dessiner (à y passer mes journées si personne ne m'arrête) depuis toute petite. Des BD au début, puis des illustrations, des paysages, des fleurs, un peu tout ce qui peut être dessiné!


Depuis la création de C.MARIE, j’avais dans la tête l’idée de dessiner mes propres motifs qui seraient imprimés sur les doublures afin de créer des sacs plus personnels, où mon côté "illustratrice" ressortirait.


En début d’année dernière j’ai pu voir mes créations en « 2D » prendre forme pour la première fois avec nos sacs à main, et l’étape suivante était de conserver une partie de dessin et d’illustration dans les sacs C.MARIE.


Pour cette nouvelle collection, je souhaitais un thème rappelant la nature, le floral, qui est un thème que j’aime beaucoup dessiner depuis quelques années.


Concernant le choix et le développement des nouveaux produits, je suis la seule à dessiner, mais nous décidons à deux avec Shota de tous les détails.


Le nombre de couleurs que nous voulions utiliser pour ce nouveau sac était de 4 ou 5, et choisir un thème des quatre saisons à travers les fleurs au Japon s’adaptait parfaitement à ce que je souhaitais créer personnellement.


Si au début les cerisiers et les érables japonais s’imposaient comme une évidence, c’est en cherchant une meilleure cohérence entre les couleurs de sacs que le choix des quatre plantes retenues s’est fait :


Au final, nous avons retenu le Camélia pour l’hiver, les Jonquilles pour le printemps, les Hortensias pour l’été, et les Physalis pour l’automne.

Les tous premiers croquis de l'arrangement des fleurs dans les rabats (Très conceptuels pour certains, je vous l'accorde!)

Voici les recherches visuelles et certaines des illustrations finales de la collection pour chaque fleur choisie.


Pour la forme du sac, je souhaitais un petit sac à rabat pour que, lorsqu’on l’ouvre, se dévoilent les fleurs à l’intérieur.


Le visuel était plutôt précis dans mon esprit, c’est pourquoi le mettre sur papier a été plutôt rapide, il ne manquait plus qu’à affiner les détails et voir la faisabilité des dessins avec l'artisan.

Le visuel des sacs au fil des saisons !

Des imprévus au fil de la création …


Décider du visuel de ces nouveaux sacs n’a pas été difficile, c’est cependant lors du prototypage et de la découverte des nouveaux matériaux à utiliser que nous avons rencontré plusieurs imprévus…


Tout d’abord, les deux artisans avec lesquels nous avons l’habitude de travailler étant occupés par la confection de nos sacs à main (nous remontons à mi-octobre 2018 où il y avait 7 mois d'attente pour la confection des sacs à main), il nous a fallu démarcher de nouveaux artisans dans notre région.


C’est dans la ville de Fukuoka, à une trentaine de kilomètres de chez nous, et ville d'origine de Shota, que nous avons pu commencer à collaborer avec un nouvel atelier d'artisans pour la création de ce nouveau sac fin octobre 2018.


Nous avons mis plusieurs mois pour nous adapter à une nouvelle méthode de travail, qui diffère pour chaque artisan, afin de créer des prototypes et de voir et revoir chaque détail de ces nouveaux sacs.


Nous avons effectué des tests sur par exemple l'épaisseur des fils à utiliser, la taille et l'aspect des petits morceaux qui relient les différentes parties des sacs entre eux, les couleurs de fils, la forme et la façon de fabriquer les sangles, les formes, tailles, etc des parties métalliques...


C'est en collaboration avec ce nouvel artisan (et on le remercie pour sa patience) que nous avons pu revenir sur chaque point, chaque détail, afin d'arrêter enfin un dessin final.




Pour les illustrations qui seraient à l'intérieur des sacs, nous nous sommes décidés pour une grosse illustration dans le rabat du sac, et une sous chaque poche, qui ne seraient découvertes que par les personnes possédant les sacs.


Nous avons aussi dû chercher où imprimer les tissus intérieurs avec nos fleurs, car les premiers tests n’étaient pas concluants (des tests d'impression flous ou avec des couleurs fades, totalement "low cost", très décevant...).

Après plusieurs tests nous avons enfin été satisfaits du rendu…

Comparaison de la première impression et du rendu final : Que ce soit le tissu ou l'impression, rien n'allait sur le premier test!

Et après avoir finalisé tous les derniers détails nous avons enfin pu commencer la confection des premiers modèles !



4 nouveaux sacs qui racontent les saisons au Japon


C’est après plusieurs mois de tests et de prototypes que nous pouvons aujourd’hui vous présenter les sacs qui forment cette collection Shiki Ori-Ori.


Petite anecdote marrante (j'espère): afin de prendre les sacs des photos portées, nous sommes allés au sanctuaire Yutoku Inari de Saga.

Nous devions avoir les premiers exemplaires des sacs en mars-avril, où il aurait été possible au niveau météo de changer de tenue en fonction des saisons correspondant aux sacs... Mais la finalisation des sacs ayant été retardée, nous n'avons pu aller prendre ces photos que début juin, par une magnifique journée ensoleillée à presque 35 degrés !

Les photos d'hiver avec écharpe et manteau attendront donc que l'été soit passé :)


Tsubaki x Noir (Camélia)

Le camélia est une fleur que j’ai commencé à aimer lorsque je suis arrivée au Japon.

L’hiver à Saga, où nous vivons, est rarement enneigé (nous avons d'ailleurs été privés de neige cette année...), cependant les couleurs sont plutôt froides et ternes, comparé à l'été où la verdure est luxuriante, à l’exception de ces fleurs roses qui fleurissent dans les jardins, au bord des routes de campagne, …

J’ai repris la couleur jaune doré du pistil des camélia pour les intégrer dans un sac noir sobre vu de l’extérieur, tout comme les camélias qui contrastent dans le paysage hivernal de Saga.

Suisen x Jaune moutarde (Jonquille)

Si au début je pensais aux cerisiers pour le printemps, qui sonnent comme une évidence lorsqu’on évoque le Japon, c’est en repensant à la jonquille que je me suis arrêtée sur cette fleur. Elle me rappelle des souvenirs d’enfance, et annonce le printemps qui arrive. Elle se mariait également très bien avec un sac à extérieur jaune moutarde, et je suis encore aujourd’hui très heureuse d’en retrouver au bord des routes et chemins à Saga.


Ajisai x Vert kaki (Hortensia)

L’hortensia est une fleur qu’on associe au Japon à la saison des pluies qui a lieu de mi juin à mi juillet selon les régions. C’est aussi une fleur qui était présente lors de mon premier séjour au Japon, dans ses coloris bleus, violets (que nous avons choisi pour les illustrations), roses, et elle me fait penser à l’été chaud et humide qui s’annonce chaque année lorsqu’elle fleurit. C’est le vert luxuriant de l’été japonais que nous avons choisi d’associer à l’hortensia pour ce sac.


Hozuki x Rouge Carmin (Physalis)

Plutôt que les traditionnels Momiji (érables japonais) qui se déclinent en variations de rouge, orange et jaune durant l’automne japonais, les variations du physalis (aussi appelé Lanterne Japonaise ou Amour en cage) m’ont beaucoup plus touchée pour ce dernier sac de la collection.

Au début j’étais hésitante sur ce choix, car il peut signifier la tromperie en langage des fleurs. Cependant l’origine sémantique de Physalis vient du grec « protéger », en référence aux fruits du Physalis qui sont enveloppés dans un cocon qui vient sécher à l’automne pour les dévoiler dans une cage blanche. C’est pourquoi j’ai choisi d’associer cette plante à l’évolution poétique au fil des saisons à un sac rouge carmin pour l’automne.


Et la collection était née !

Collection de sacs bandoulière C.MARIE

Il ne nous restait qu’à choisir un nom pour cette collection, et nous avons choisi après une longue réflexion « Shiki Ori-Ori », qui signifie « au fil des saisons » en japonais, et que nous vous présentons à présent sur notre site et à travers cet article relatant sa création.


Nous avons pu présenter ces nouveaux modèles dans le reportage de FBS TV, une chaîne locale de Fukuoka, avec l'artisan qui confectionne ces modèles. C'était d'ailleurs la première fois qu'on les voyait tous finis, assemblés et ensemble !


Les moments où je prépare les séances photos et l'identité visuelle que je veux donner à la collection sont aussi très amusants pour moi, ce travail d'illustration est toujours intéressant à faire ;)


C'est ainsi que nous avons lancé le 3 juin ces nouveaux sacs... Avec tant d'émotions au moment où on a les premiers retours (et les premières commandes ;) ). Les premiers jours, on a quand même du mal à réaliser qu'ils sont là, à la maison, assemblés... Mais je les ai déjà adoptés personnellement, avec une préférence pour le jaune qui s'accorde très bien à ma garde robe ! :)


La collection Shiki Ori-Ori sur notre site web

Notre boutique Etsy

Voici pour cette tentative de raconter comment se passe pour nous la création d’un produit chez C.MARIE...

N'ayant pas encore beaucoup de recul sur ces derniers mois, je pense que beaucoup de questions vous traversent encore l’esprit, et je serai ravie de vous y répondre en commentaire ou sur nos réseaux sociaux !


En espérant que ce genre d’article vous plaise, étant donné que nous sommes en plein développement d'un autre produit à l'heure où j'écris ces lignes, c'était de mon côté très amusant de revenir sur ces mois de création et de les raconter ici !


Au prochain article,


Marie (Et Shota)

112回の閲覧

© 2020 C.MARIE